Les écrits de Dx6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les écrits de Dx6

Message par Dx6 Zelda le Mar 30 Mar - 19:18

Raccourci vers le topic des commentaires des poèmes



Voici donc, quelques uns de mes écrits. Tout est sous réserve des droits d'auteur, donc j'ai le droit de vous poursuivre en justice pour publication, copie ou édits sans mon accord d'une partie ou de l'intégralité de ces écrits. =3

Je commence donc avec quelques poèmes.

Amour douloureux

Douce brise qu'elle est
Sur mon visage
Sur mon esprit
Petit vent d'amour

Vague de réconfort
Sur mon océan d'inquiétude
Pulsion de joie
Dans mon coeur endormi

Marquée sur toutes les lèvres
Jamais tu n'as pris place
Autant que cela
Qu'à l'intérieur de moi

À te voir marcher
À boire tes paroles
C'est l'amour fou
Tout simplement

Mon rayon d'espoir
Sur mes sombres pensées
Tu me purifies
Et je te devrai double

Tu es l'essence de ma vie
Ma concupiscence
Jusqu'à ce que tu me mènes
Aux liens de l'hymen

À te penser, à t'imaginer
À toujours te vouloir
Tu ne sais mon éclat
De mon amour et de ma douleur

Toutes ces réponses
Sans questions
Me rendant complexe
Et moins près de toi

Sans que tu ne comprennes
Si seulement tu étais
Cette chute d'eau
Qui écrasera mon chagrin

Nous deux

Efface-moi
De tes pensées
De ton amitié
Oublie-moi

Retourne tes espoirs
Contre vents et courants
Pour meilleure destinée
Que tu as toujours méritée

Reviens sur Terre
Au berceau de mon âme
Après avoir disparu
Et m'avoir dénié

Recommencer à zéro
Ne faire qu'un
Entre nous deux
Avant de monter à l'infini

Reprends-moi
Dans tes pensées
Dans ton amour
Rejoins-moi

Souligne tes intentions
Du plus petit au plus grand
Et vois ton paroxysme
Endormi dans tes bras

Retourne à la réalité
Pareil à ce rêve
Après avoir été tant souhaité
Même après tout ce doute

Faire du duo une union
Réunir les moitiés
Et abolir les frontières
De ce que l'on appelle réel

Souviens-toi
De ce nirvana
De cette euphorie
Choisis-moi

Renommer l'amour
Et créer le monde
Du souhait l'hymen
À la constellation sucrée

Encore une fois
Toujours plus
Juste un ajout
À notre perfection

Et avant de sombrer
À ne jamais le regretter
Se voir les yeux
Le miroir de nos âmes

Regarde-moi
Dans cet amour
Dans cette eau
Qui jamais ne cessera de couler

Encore plus à venir.

Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 23

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de Dx6

Message par Dx6 Zelda le Mar 30 Mar - 19:35

Bawai. =F
J'écris des proses, des poèmes, des chartes du boulet (xD), j'en suis à mon second roman, sans compter que je suis quand même bon en pixel-art, custom, graphismes en général, dessin, en plus que je suis excellent à la basse (ma première chanson à vie c'était Money de Pink Floyd, tout de même) et à la trompette, me débrouille bien au piano, et la programmation ça me connait... [/vantard] x)

Et hop :

Faux amour

Toujours aimé
Jamais regretté
Tu me regardes
Tu espères

À deux nous aurions pu
À deux tu aurais voulu
Mais jamais tu ne sauras
Ton réel désir

De plus en plus
À la persistance
De cet amitié
S'est avéré amour

Des rêves rêvés
Sont vécus réalité
Mais fut la vérité
A avoir changé de sens

Ces espoirs transformés
Et désespoir arrivé
Tu nous regrettes
Tu pleures ce sort

Et d'hostilités
Est né rempart
Jamais franchi
Jamais daigné

Mais par le temps
Cet adoucissement moral
Nous a rapprochés
Et venue cette escapade

De nouveau ensemble
Sous nouvelle bannière
Tu prends d'autres mains
Tout en me regardant

Mais sans réciproque
Je te regarde
Sans espérer
Sans que tu le saches

À contre-vent
De tes connaissances
Se passe dans mon coprs
Une transformation

À contre-courant
J'ai l'amour
Je te veux
Et tu hésites

Sans paroles
Ni rien
Je te goûte
Contre mon gré

Risquant nos liens
Amitié serait sacrifiée
Si tu voyais
Toutes mes pensées

Mais peut-être jamais
Ne le sauras-tu jamais
Si amour je voyais
En ta présence

Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 23

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de Dx6

Message par Dx6 Zelda le Mer 31 Mar - 13:22

Oui, en effet. x)

Sinon pour faire changement, si ça en intéresse, une prose en anglais :

World of Dreams
Spoiler:
I'm falling apart in a world of dreams, the hope as the knife who betrayed your soul. We want to stand in this anarchy and to rise ourselves to be able to walk along the dawn's road, always hoping for spring's may, little crazy lovers and those who will stay forever. You just want to love her, a freedom that you can't afford, no arms wrap around her, and you can't offer yours'. A justice for no one, and so a philosophy to kill your dreams. No simplicity with those fakes, love is misunderstood and shiny faces blow your mind. That's called hope, when the world fell in the sorrows from suburbia, you stand alone, and your beloved, watching her falling, and no arm to help her, to wrap her, against you, forever. We can't pretend to deserve a better destiny, that the second chance would come to sooth our will, that's why hope is the knife, who let us fall apart, destroying logic in this insane dream world. We all take the chance to believe you would come around again, but regulations maintain madness in the cursed modern world. I bear the flags of mental anarchy and love absolution. Every soul is kept in its comfy bed. while lovers fight for their hope to erase those dreams. Irony and lies, that's what I'm becoming, unless those hoped dreams fall away like everything, every single thought of me loving you. We all want it back, no more soothing, it's just a question of loving and living, but I don't find the differences, and so why the two, the words, are so the same, so identical. I can't rely, I'm a dying atheist, the heavens fell, and so did my mind long ago. As music plays, I may find in your soul a bit of truth, the one that tells I'm an unforgiven, but the same one that tells your dream, as hope regained energy on a such desperate moment. The depression's paroxysm stops growing and the mirror reveals the downsides as being high in the clouds. My victimized mind becomes the hero, yet unready to accept evidence and truth. In all honesty, brains only brought chaos across the universe, those useless despicable spirits, I must let the heart speak, and so words can be released. Unlike pityful fools who are stuck in this world, I was able to leave it to live in the real illogical world of dreams. We took our promises, we meant to be a lover to each other, it signified forever. Flying angels singing love songs, it's no importance when I see your eyes, those sweet tender spheres, so scary and yet so perfect on its joy. Consuming fire of passion and bed of roses, I would kill myself to live, such ironic love, accelerating hope to the supersonic speed and depressing the mind to the ground, burried far away. The anarchy flag is still flaping high in the star's sky, difference is, the clouds keep it more far than it seems. They say it could never last forever, but they haven't tasted what true feelings are. On the other hand, every soul gets truth one day or another, even the worst ones, those messy self-called perfect to everyone. The flow of time stopped again, crushed for the nth time this beautiful dreamed world. Always falling, always hoping, a never ending story. The reasons are all the same, my spirit reflected in this river, forever ice-solid. The cloudy dreams sank deep in the sea, the sand turns purple and madness takes place. Everywhere, screamings, beggings and complains, I've been aimed straight on the sweet heart, but no one's going to save me. There will no longer be joyful revelations, forgive my actions and me thoughts, atheism needs to burn and, from such a point, I need to turn around, not to a second chance, but to a second base, the labour of a new mind and a need to change every single little feeling. I must bear in another dimension, get born the new dreamer's world. The eyes must get cleared, they're sinking in the sorrow water, new visions must be seen, they're worth the world's gold. And so, on this darkest hourm the doors of life opened again, after all the beggings, the flow of dreams had broke the barrier of logic, we all stood forth and strong in front of this new waterfall. New hands were took, romantics were free to live, no more romanticide, freedom rose in our thoughts. Looking high, the bright sky, this liberty infinitely brought with hope along its road. The flowers already grown with this perfect feeling, eyes were more than crossed as despair faded, the birth of a new tree who will reach everyone's thoughts. Anarchy flew away, ran away the injustice, we're breathing tonight, Sweet crazy lovers' salutations, silly hoping crushes' begginings, up to insane dark light logic's departure. Standing alone, standing in the rain, they were taken to us, soothed like never before. Each time I hear your name, I see your face, every touch and every thought, you rule my mind in a perfect democraty, you are my heart's vote. Singing birds, dancing flowers and soothing waters, forever, that's my world of dreams.
Forever, a dreaming world....
Ever...

Et un autre poème que j'ai composé à 10 ans, donc il y a environ 7 ans :

Pourquoi vivre

À quoi bon manger
À quoi bien se nourrir
Si l'on ne peut s'amuser
Et bien se divertir

Dans un monde plein de contradictions
Où l'on ne peut se faire écouter
Nous vivons bien trop de façon compliquée
Alors qu'il est mieux d'être simple d'imagination

Pourquoi l'amour, pourquoi l'amitié
Quand on ne sait pas écouter
Attendre le bon moment
Sinon l'on joue contre le temps

Faire de soi une célébrité
Est la chose la plus dépassée
De croire en la consommation
Et détruire toute religion

Puisque l'amour est bien meilleur
Que l'on soit premier ou dernier
Il ne faut qu'écouter
Tel est la destinée

Quand le monde ne sera plus
Ou qu'il faut que l'on se tue
Profiter de nos derniers instants
Qui n'auront rien changé

Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 23

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de Dx6

Message par Dx6 Zelda le Dim 25 Avr - 17:45

J'ai écrit une prose récemment, si ça en intéresse quelques uns, elle est plutôt songée, dépendemment des points de vue et tout et tout.

L'ange aveugle

Je suis le fils de la nouvelle génération, celle qui t'a vu grandir et périr. Je suis de ceux qui croient en ce qui mérite d'être cru, et en reniant ces mauvais esprits qui t'ont accaparé. Ces âmes changeantes, de temps incertains, qui jamais ne dorment deux fois sous la même bannière, mais dormant l'une contre l'autre, se retrouvant maintenant opposées. La foi remportant contre tes pensées, ne te laissant choix que de fuir. Cet amour posé, contre chagrin imposé, la descente après la montée, mais désormais jamais plus je ne m'arrêterai d'aller plus haut, cet oasis identique au tien, et pourtant plus paisible. Tu as servi ce clan qui m'a fait pousser des ailes, même si les tiennes ne sont jamais apparues, tu contemples cette ascension avec jalousie. À prétendre avoir volé change notre relation, te rapprochant de moi, mais ce manque m'est impossible à tolérer. À vouloir te changer, je te ferais monter, mais comment donner des ailes à l'ange de cette génération se fiant à la parure ? Ce court laps de temps pendant lequel tu auras ouvert tes yeux, cet instant où tu verras la raison de vouloir te transformer d'amour, comprendras-tu. J'aimerais que tu puisses me croire, mais parce que tes yeux sont ouverts ne veut pas dire que tu le vois.

Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 23

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de Dx6

Message par Dx6 Zelda le Mer 6 Oct - 23:45

Titre à trouver, je compte utiliser ces paroles pour une chanson à venir :

Tu es celle qui me trucide
Qui me déchiquette
Qui crée tant de vide
Et qui me rejette

Alors que je tenais ta main
Tu tiens maintenant mon cœur
Au plus profond des ravins
Et plus aucune fleur

Je suis laissé au sol
À regarder ce ciel défiler
Les oiseaux prennent leur envol
Mais mes ailes ne pourront repousser

Toi qui me tenait d'amour
Que j'embrassais tout juste hier
Les sentiments ont fini leur tour
Ne reste plus que ce goût amer

Tu es celle qui me trucide
Qui me déchiquette
Qui crée tant de vide
Et qui me rejette

Je te hais comme tu me hais
Tu m'arraches les trippes
Et moi je te cueillais
Comme une vulgaire tulipe

Tu auras tout pris de mon vivant
Mais tu n'auras pas mon esprit
Qui est emporté par le vent
Écrasé contre ta vie

Suçant toute cette essence
Anéantissant ta concupiscence
Voici arrivée ta convalescence
Qui te tuera

Tu es celle qui me trucide (poussé au suicide)
Qui me déchiquette (je ne serai que poète)
Qui crée tant de vide (transformé en hydre)
Et qui me rejette (je me retrouverai inerte)

Tu as fait tomber mon ange
Dans ce même ravin
Tu as réveillé l'archange
Ta vie tire à sa fin

Tu auras tout pris de mon vivant
Mais tu n'auras pas mon esprit
Qui est emporté par le vent
Écrasé contre ta vie

Détruisant ta naissance
Te laissant en transe
Voici arrivée ma chance
Qui ne tuera...

Tu es celle qui me trucide (poussé au suicide)
Qui me déchiquette (je ne serai que poète)
Qui crée tant de vide (transformé en hydre)
Et qui me rejette (pour l'éternité)


Qu'est-ce que vous en pensez ? Oui, je sais, c'est toute une remontée, mais je transcris rarement mes textes à l'ordinateur, hormis mon roman actuel.

Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 23

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de Dx6

Message par Dx6 Zelda le Mer 5 Jan - 19:30

Double-post ! (et hop up)
Je me suis dit que je devais écrire quelque chose. La première chose qui m'est venue en tête fut une poème en alexandrins.
Pour ceux qui ne le savent pas, un alexandrin est caractérisé par le fait qu'il contient douze syllabes. On en voit souvent dans la littérature classique et celle du siècle des Lumières.

Quatorze années que j'ai vécues sans ta présence,
Et quelques autres vécues avec quelque jouissance,
Une douleur accablante qu'a subie ma jeunesse,
Et cette beauté sans égale que j'appelle ivresse.

Une succube amicale sans égale que j'ai vue,
M'a d'abord arraché mon cœur de dépourvu,
Et sous promesses de bonne foi est née amitié,
Qui était censée durer pour l'éternité.

Mais les passions se sont retournées contre nous,
Et mon Seigneur je le jure que ce vent fut doux,
Amour j'ai obtenu, amour j'ai regretté,
Amour qui m'a obligé à fuir ta beauté.

Contraint à devoir rejeter cette perfection,
J'aspire à la folie avec telle privation,
Mon cœur abondant qui coule, et coule comme le Rhin,
Aura pour toutes ses dures souffrances pleuré en vain.


Et fun fact :
Le Rhin est un fleuve (sans déc' ?) qui, selon son étymologie, provient de l'indo-européen, signifiant "couler".

Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 23

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de Dx6

Message par Dx6 Zelda le Mer 2 Fév - 0:50

Avec mon temps libre, j'ai décidé de composer un petit poème en alexandrin, et je dois dire que je suis bien fier de celui-ci, beaucoup d'analogies et de parallèles entre deux vers. Bonne lecture.

Mon étoile filante

De mes yeux je te vois, accotée contre mon corps,
De mon cœur je te crois, pour toujours à mes côtés.
Sous mon toit, je t'habite, je te couve, âme en or.
Sous mon ciel étoilé ton esprit m'est demandé.

Tes yeux, perles étincelantes tel que les étoiles,
À ma fenêtre cogne cette aura qu'est la tienne.
Tendrement, j'accours, me glisse et retire ce voile,
Et laisse pénétrer la nuit qui emplit mes veines.

Synesthésique par ton amour je m'aperçois,
Rouge comme un corps flamboyant de Feu de Passion.
Mains contre mains et imitent les lèvres d'émoi,
Face à une romance tremblante d'adoration.

Les alexandrins de ce poète que je suis,
Ne sauront satisfaire ton regard plein d'ardeur.
Et de peine je réaliserai que je te fuis,
Vouloir n'est pas aimer si la rose n'est à l'heure.

Je ne saurais te donner cet amour si doux,
Si tu me requiers à oublier ces baisers,
Si à être obligé d'agiter mon courroux.
Un jour seras-tu capable de me pardonner.

Va et cours, cours, cours comme le vent petite étoile,
Et sache que pour toujours je te serai loyal.


Dernière édition par Dx6 Zelda le Mer 2 Fév - 18:15, édité 1 fois

Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 23

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de Dx6

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum