[NDS] Suikoden Tierkreis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[NDS] Suikoden Tierkreis

Message par elm6 le Mar 12 Juin - 20:55

Test de Suikoden Tierkreis


Suikoden Tierkreis est un RPG classique en tour par tour issu de la série éponyme, et sorti sur Nintendo DS le 19 mars 2009 en Europe (18 décembre 2008 au Japon). Le jeu est édité par Konami, et il s'agit d'une "annexe" aux autres opus, dans le mesure où l'intrigue ne se déroule pas dans le même univers.

Une belle intrigue__________________________

Wikipédia a écrit:Le héros vit dans un petit village paisible appelé Citro. Depuis quelque temps, les créatures peuplant les environs se montrent agressives. Avec ses amis, il va essayer d'en savoir un peu plus mais la découverte d'un livre mystérieux transmettant des pouvoirs magiques le décidera pour de bon à se lancer dans une aventure pleine d'imprévus. L'exploration des différents endroits le fera rencontrer de nombreux alliés mais aussi de nombreux ennemis, et principalement une organisation malveillante du nom de l'« Ordre de la Voie Unique » contre qui il luttera en rassemblant tous les alliés dans une base, située sur un château en ruine réquisitionné.
Ce résumé est plutôt bon. Il annonce avec simplicité une intrigue qui, fidèle aux Suikoden, n'est pas si simple. L'Ordre de la Voie Unique nous réserve de nombreuses surprises, on avance dans l'incompréhension avec curiosité. Ceux que l'on croit nos ennemis peuvent s'avérer nos alliés, et ceux qui ne le sont pas ne sont pas forcément vils. L'histoire est basée sur une certaine philosophie que les nombreux personnages nous aident à appréhender sous divers points de vue.



Pour avoir les yeux qui brillent!_____________________

D'une qualité graphique éblouissante. Le "mapping en panorama" comme nous l'appelons dans le game-making est de mise. Cela crée une petite différence entre les sprites des personnages et les décors, mais ne gène aucunement. Au contraire, chaque lieu est un tableau à admirer. On pourrait y rester plusieurs minutes sans avancer uniquement pour la beauté du décor.
Les animations lors des combats sont dynamiques. Quant aux cut-scènes principales, elles sont sous forme d'animés, ce qui ne peut que grandir la splendeur du tout. La mise en scène est cependant minimaliste lors des cut-scènes "directement sur la map". C'est le seul bémol, s'il en fallait un!

Les systèmes, fun ou fun? !_________________

Sans hésitation, je répondrais "fun" mon cher Jean-Pierre! Les combats tour par tour sont relativement classiques, mais moins simples que dans la plupart des Suikoden. Effectivement, nous avons ici des équipes souvent séparées, si bien que l'entraînement d'un bon nombre de personnages est important, et les choix tactiques lors de la formation de ces équipes avant de partir en mission primordiaux!
Enfin, concernant l'essence même des Suikoden, l'on n'a plus droit aux fameux "duels", ni aux "phases de bataille", mais persiste la quête des 108 étoiles, qui implique autant de personnages à recruter! Parmi ceux-ci, quelques-uns sont annexes (bonus en réserve, présence au quartier général), mais beaucoup peuvent combattre, et cela permet donc au joueur non seulement d'expérimenter de nombreuses tactiques, mais aussi de jouer avec ses personnages préférés!
Les interfaces sont claires mais moyennement pratiques, à croire que cela touche nombre de RPG sur la NDS, car j'ai eu la même sensation avec Golden Sun: Obscure Aurore. Qu'il s'agisse de ce dernier ou de Suikoden, le passage sur cette console n'a pas été bénéfique aux menus, qui ont perdu en efficacité en comparaison aux opus précédents.
Un mode online est diponible à partir du QG, mais je n'en dirais rien, n'ayant pas eu l'occasion de le tester.

Baladons-nous en musique !______

La série Suikoden est connue pour de très belles compositions, et Tierkreis ne déroge pas à la règle. Si les compositions ne restent pas dans la tête comme celles du dernier opus PS2, elles sont toujours d'une qualité remarquable. Les bruitages sont corrects, bien que la mode japonaise des cris de fillettes lorsque les personnages frappent en combat pourra faire rire. On voit ça pas mal pendant Roland-Garos me direz-vous.
Aussi, les cut-scènes sous forme d'animés sont doublées. Nous avons donc des voix (anglaises) pour accompagner nos sous-titres (bien français eux).

♪ Et une petite musique du jeu en cadeau! ♫

__________________________________________________

En conclusion, cet épisode annexe sur console portable s'impose comme l'un des meilleurs RPG de la console, si ce n'est le meilleur. Il est certes un peu moins bon que certains de ses prédécesseurs (les deux premiers sur PS1, le cinq sur PS2) du point de vue du scénario, du gameplay ou encore des musiques, ça n'en reste pas moins un chef d'oeuvre qui vous accroche des heures durant, à en oublier qu'il existe un monde autour de vous. Je le conseille donc fortement aux amateurs de RPG qui disposent d'une Nintendo DS, car c'est un titre majeur du genre.

NOTE:____________________________________________________
Univers : 16/20 – Simple et complexe à la fois. Empreint d'une certaine philosophie.
Mise en scène : 18/20 – Du grand art, tant pour les décors que les cinématiques.
Gameplay : 15/20 – Plus que correct, mais décevant en comparaison aux opus précédents.
Musiques : 17/20 – De belles compositions et un doublage anglais correct._______________
Général : 16.5/20 – Un jeu exceptionnel mais pourtant pas le meilleur de la série.



-Test par Nusenism.

_________________

« Parce que certains mystères ne demandent pas à être compris, ils ont pour seul désir d’être vécus. » - Oskar Fleisjr, Chroniques de Liève.

elm6
Justicier Lv.Zero
Justicier Lv.Zero

Messages : 2547
Age : 25

Fiche
Palmarès: 2
Spécialité: Ecriture, making
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum