Le Dernier Refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Dernier Refuge

Message par Slup le Mer 19 Oct - 15:36

Le Dernier Refuge

Je cours... Je cours... Toujours, une fois de plus. Comme si toutes formes de vies me poursuivaient. C'est le cas d'ailleurs. Il fait nuit, c'est la pleine lune. Du fond des bois, j'entends moult rugissement d'animaux. Ce soir, ils veulent ma mort, c'est sûr, c'est certain.
Je cours comme une gazelle chassée par son prédateur, mis-à part que j'ai un but : Je dois le rejoindre. Je dois l'atteindre en premier car si je me fait rattraper par quelconques animaux, je meurs et tout deviendra noir.
Heureusement que la pleine lune est présente. Elle illumine mon visage et me permets de distinguer mon environnement. Sans cette lumière céleste, je me serais sûrement déjà fait rattrapée par une de ces enfoirées de bestioles, en me prenant un arbre par exemple. Pourtant, je n'arrive pas à distinguer sa lumière. Sa lumière propre, à lui, à mon but. Mon ultime refuge pour survivre, suvivre à ça, à cette nuit.
Continuant encore ma course, je m'efforce de ne pas regarder derrière moi, je pourrai perdre des secondes cruciales en ne regardant pas ou je vais, c'est ma mère qui me le disait : "Regarde toujours ou tu marche, mon petit", mais maintenant je ne suis plus petit et mon Instinct de Survie me l'ordonne. Je perds du terrain, ils s'approchent, j'essaie de forcer la course mais mon souffle commence à se perdre dans l'étreinte de la fatigue. Je souffre. A chaque pas je souffre et seul mon amour de vivre me permet d'avancer... d'avancer vers lui.
Soudain, je discerne la côte, je sourie. Il ne doit plus être très loin, je serai bientôt en sécurité.
Je suis sur la côte, j'aperçois de vaste falaises, de pierres sur toute la longueur visible de la côte et tout au bout, mes yeux le dévisagent pour la première fois, un simple phare, avec sa lumière accueillante et chaleureuse. D'un élan d’adrénaline, je relance la course de plus belle. Pour l'instant mes pieds abîment le plancher des vaches, mais je sais que tôt ou tard, je serai obligé de passer par les rochers tranchants et mouillés de l'Océan, sinon c'est foutu.
Traversant les roches depuis quelques minutes, je lutte pour me maintenir debout, c'est une tâche extrêmement difficile, mais ce n'était pas une si mauvaise idée que ça, car avec les vagues qui me fouettent et qui déferle sur la bande rocheuse, les ombres qui me poursuivaient ont perdus du terrain Merde, mon pied glisse et tombe dans l'interstice séparant deux gros cailloux, j'ai horriblement mal, je saigne. Je retire cette jambe de ce trou, il faut que je me relève. Je crois que je me le suis foulé en même temps, je suis contraint à boiter. Ma douleur s'intensifie encore alors que une nouvelle vague déferle sur moi... Je sens de vifs picotement, c'est sans aucun doute le sel en contact de ma plaie qui est coupable.
Dieu, qu'avez vous fait pour que celà m'arrive à moi ? J'ai toujours été bon croyant, alors pourquoi moi ? Pourquoi je dois subir toute cette folie alors que ce matin, j'étais chez-moi, je m’apprêtais à partir au travail, j'allais discrètement dans la chambre de mes fils pour les voir avant que je parte à mon travail, comme chaque matin...
La nuit se couvre, les nuages sont très rapides et dissimulent rapidement la lune, ce n'est plus très grave vu que le phare est proche, mais le vent Océanique est de plus en plus fort. Je suis tout mouillé, je commence à avoir froid. Tant pis, il faut continuer, oublier sa douleur et faire comme si de rien n'était. De toute façon, j'étais déjà bien amoché avant à cause de cette foutue branche que cet arbre m'a balancé sur la gueule, j'ai réussit à laver un peu mon visage immaculé de sang avec l'eau de mer, mais ce mal de tête est tout de même, encore présent.
Enfin... Enfin, j'aperçois la porte du phare, vite, les monstres sont en train de me rattraper, vite, je n'ai jamais été aussi pressé de ma vie, je tends la main pour atteindre la poignée de la porte et je l'ouvre.

Je reprends petit à petit mes esprits, je suis dans ma voiture, mais quelque chose cloche, je ne suis pas sur la route... Au contraire, je vois mon pare brise brisé, des éclats de verre pleins le corps. Je saigne à la tête, je vois tout rouge, mais une douleur encore plus aiguë attire mon attention, je déplace avec autant d'effort que je le peux ma tête vers ma jambe, l'origine et je l'aperçois retournée... mon pied est dans l'autre sens... C'est foutu, j'ai perdu. Je me suis fait attrapé par ces monstres... Un voile noir s'incruste lentement dans mon champ de vision, j'évoque... une... derniè-... une dernière fois... le no-... nom... des mes... enf-...

Jeudi 14 Juillet 2010, on entends aux informations la mort d'un jeune père de famille, victime des Cerfs traversant la route sans prévenir. Il à finit son virage encastré dans le Phare de Rockzenbach. Des mesures de sécurités ont étés prises depuis, affirment les autorités.


Dernière édition par Slup le Sam 22 Oct - 10:52, édité 2 fois

Slup
User Maudit TrizoPink Lv.23
User Maudit TrizoPink Lv.23

Messages : 1612
Age : 20

Fiche
Palmarès: 4
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-maker.detente.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Dernier Refuge

Message par elm6 le Jeu 20 Oct - 11:04

Toujours encore, une fois de plus
Ça veut rien de dire. Noeliste

ambiance idéale pour une scène d'effroi
Inadapté, tu fais comme si ton narrateur savait qu'il est dans un livre. Enfin, expliqué comme ça, pourquoi pas, mais à la lecture ça rend bof.

je meurs et tout deviendra noir
Thx captain obvious. Kurt

et me permets de voir ma direction
Maladroit. 'Me permet de distinguer mon environnement", par exemple, ce serait mieux.

Soudain, j'aperçois la côté, je sourie. Il ne doit plus être très loin, je serai bientôt en sécurité.
Je suis sur la côte, j'aperçois de vaste falaises
Répétition d'"aperçois'.

Pourquoi je dois subir toute cette folie alors que ce matin, j'étais chez-moi, je m’apprêtais à partir au travail. Et comme chaque matin, j'allais discrètement dans la chambre de mes fils pour les voir avant que je parte à mon travail...
A reformuler.

La nuit se couvre, les nuages sont très rapides et couvrent rapidement la lune
Répétition de "couvre".

----------------

Pour ce qui est du texte, il est intéressant. La chute est pas mal du tout aussi.
Aussi, dans la description de sa douleur, tu peux parler des picotements terribles du sel de mer sur ses plaies, lorsqu'il traverse les rochers. Ça fait un bon parallèle avec les dégâts des verres brisés de l'accident.

Sympa comme nouvelle en tout cas. Oui ça sent fort le Alan Wake, et le style est encore à améliorer, mais ça se laisse lire.

_________________

« Parce que certains mystères ne demandent pas à être compris, ils ont pour seul désir d’être vécus. » - Oskar Fleisjr, Chroniques de Liève.

elm6
Justicier Lv.Zero
Justicier Lv.Zero

Messages : 2547
Age : 25

Fiche
Palmarès: 2
Spécialité: Ecriture, making
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Dernier Refuge

Message par Slup le Sam 22 Oct - 10:57

Wep, j'ai modifié ce que tu m'a dit ! Merci ! :p
J'ai aussi modifié le titre de la nouvelle "Le Dernier Refuge" qui fait un parallèle entre la nouvelle et sa chute : Le dernier refuge pour survivre dans son rêve, et la mort : Le dernier refuge de l'homme. Assez tordu mais c'est mieux que "Lighthouse".

le style est encore à améliorer
Ahbah, si j'étais une flèche en écriture, je serais déjà célèbre. \o
Mais faut que j'écrive pour m'améliorer, donc faut que je fasse pleins de nouvelle, déjà. Vu que c'est court et qu'on peut changer d'ambiance à chaque fois, ça pourra me motiver. Faut que je m’entraîne à faire des descriptions aussi.

Slup
User Maudit TrizoPink Lv.23
User Maudit TrizoPink Lv.23

Messages : 1612
Age : 20

Fiche
Palmarès: 4
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-maker.detente.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Dernier Refuge

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum