Littérature en général

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Littérature en général

Message par garsim le Jeu 3 Juin - 20:15

En fait, c'est plus large que ce qu'on étudie au lycée, c'est pour parler des livres que vous lisez, pour lesquels vous avez un coup de cœur ou un coup de gueule, bref un topic pour en parler.
Notez cependant que si vous voulez faire des critiques plus poussées des livres que vous avez lus, vous pouvez également écrire des fiches de lecture dans la section appropriée. Rien ne vous empêche de les faire ici, sinon, mais si vous avez une critique complète, ce serait dommage de ne pas en faire une fiche, vu que ce topic se veut plutôt généraliste, sans trop se noyer dans les détails.



Personnellement, je suis plutôt orienté fantastique, fiction et parfois policier/suspense.

Je n'ai pas beaucoup lu ces temps-ci, mais le dernier livre que j'ai lu, Hunger Games II - L'Embrasement de Suzanne Collins, en valait vraiment la peine.
Je vais d'ailleurs parler du 1er par la même occasion, à travers un honteux copier/coller de Yasei parce que j'avais déjà parlé du premier volume Razz :



Myself, mais sur Yasei, a écrit:
Biblioblog a écrit:Elle s'appelle Katniss, elle a 16 ans à peine et accepte d'être cette année la représentante de son district pour les Hunger Games. Pendant des jours, elle devra lutter pour sa survie car des 24 participants, un seul restera en vie et sera proclamé gagnant.

Pour son premier roman, Suzanne Collins explore le genre de la dystopie : l'action se déroule dans un futur indéterminé sur les anciennes terres des États-Unis rebaptisées Panem. Le pays est divisé en districts spécialisés en corps de métiers et chapeautés par le Capitole. À la suite d'une tentative de révolution manquée, les dirigeant du Capitole ont créé un jeu de télé-réalité fatal dont les acteurs sont les enfants des différents districts afin de rappeler à chacun la place qu'il doit occuper.

Katniss vit dans le quartier de la Veine, au district Douze, le district du charbon. Depuis qu'elle est petite, elle lutte quotidiennement pour nourrir sa mère et sa sœur. En ce jour de la fête des Moissons, toute la population de Panem attend fébrilement les noms des 24 participants des Hunger Games : un garçon et une fille pour chaque district. Mais quand Katniss entend le prénom de sa petite sœur, âgée d'à peine 12 ans, elle se dévoue immédiatement pour prendre sa place. Elle se retrouve alors au côté de Peeta, le fils du boulanger, pour qui elle a des sentiments troubles. Le soir même, les voilà embarqués pour le Capitole où auront lieu les Hunger Games.
Source

Dans un premier temps, ça m'avait fait penser à un jeu flash dans lequel les condamnés participaient à une télé-réalité dans laquelle ils devaient survivre survivre dans une arène mobile, aux murs électrifiés. Le livre partage sans doute avec ce jeu une critique de la télé-réalité et ses dérives...

Enfin là, la télé-réalité est ici présentée comme un moyen de contrôler le peuple. Après tout, il faut bien Panem et circenses pour qu'il soit content...
Sauf qu'en réalité, ce n'est pas vraiment pour que le peuple soit content, mais pour prouver la supériorité du Capitole. Après une rébellion des districts qui a échoué, ceux-ci se retrouvent bien bas, en les servant à la fois comme des laquais (pour les mieux lotis) ou comme des esclaves, et en plus en devant fournir sans le vouloir des enfants (enfin plutôt des ados) pour qu'ils participent à un combat à mort imposé.

Bref, j'ai trouvé l'histoire excellente, entre l'aspect critique, les rebondissements (même si un ou deux étaient un peu prévisibles) et un bon dosage des sentiments et de l'action, c'était vraiment captivant... et choquant à la fois (ben oui, vingt-trois innocents grosso modo tués par tirage au sort, quand même...).



(ah, au fait, désolé pour les couvertures en VO, mais comme c'étaient les premiers résultats Google... Razz )

Enfin bref, le 2 est vraiment dans la continuité du 1, passionnant là encore (même si je me demande quand même si je n'ai pas préféré le 1 sur certains points), avec des noms tirés du latin comme je les aime (d'ailleurs, je n'ai pas l'impression qu'ils sont pris au hasard... Panem alors qu'on parle pas mal de pain et de circenses, Seneca Crane pour un personnage qui fait un peu penser à Sénèque, les noms des esthéticiens et des stylistes...), un suspense monstrueux... jusqu'à la fin, qui, hélas, nécessitera d'attendre le tome 3. Sad
J'ai juste été déçu quand je suis arrivé à prévoir l'une des fins de chapitre. Razz

Il semblerait même que ce soit bien parti pour sortir en film (vite, tous aux abris).


En dehors de ça, j'ai bien aimé aussi :



La saga Percy Jackson de Rick Riordan (et me demandez pas pourquoi tous les premiers liens que me file Google sont en anglais Razz )

1 - Le voleur de foudre
2 - La mer des monstres
3 - Le sort du Titan
4 - La bataille du labyrinthe
5 - Le dernier olympien

Le premier volume introduit bien le monde et a son charme, c'est d'ailleurs celui qui m'a probablement le plus plu des quatre déjà sortis. On entre dans un nouvel univers où la mythologie grecque existe encore, même à notre époque et aux Etats-Unis par dessus le marché, du coup l'univers fantastique est devenu passionnant.
De plus, la narration à la première personne est sympathique.

Les deuxième et troisième volumes sont dans la continuité, et entretiennent d'ailleurs bien le suspense. Ils sont eux aussi assez passionnants d'après moi.

Le quatrième... alors là par contre, j'ai un avis sur la question qui est plus mitigé.
Pourtant, ça ne vient pas vraiment du livre en lui-même (quoique le charme des premiers livres a pu s'estomper un peu quand même) qui se laisse lire et qui est dans la même veine que ses prédécesseurs.
En fait, c'est surtout la sortie du film en même temps qui doit y être pour quelque chose. Déjà, je suis persuadé que la sortie de la VF a été considérablement retardée pour concorder avec la sortie du film (attendez, les tomes précédents n'ont pas mis autant de temps pour être traduits, presque un an je dirais, et en plus le cinquième tome était sur le point de sortir en VO Rolling Eyes ) ; de plus, ben... avec l'attente, je me suis contenté d'autre chose, et j'ai mis un moment à me remettre les idées en place. D'autant plus qu'il suffit d'un film pour se faire une autre image des circonstances et des personnages...

Quant au cinquième, sorti assez rapidement après le quatrième par contre (heureusement qu'ils n'ont pas attendu de faire une suite au cinéma pour le sortir Rolling Eyes ), ben j'ai un peu envie de dire : heureusement que ça se termine. Bon, il n'est pas mauvais, loin de là, mais à la longue, le charme s'use et les recettes appliquées ne changent pas beaucoup... il apporte cependant une très bonne conclusion à la saga.




The Mediator, de Meg Cabot (encore une saga, encore une couverture anglophone Razz )

1 - Terre d'ombre
2 - Le neuvième arcane
3 - Le bal des spectres
4 - La fiancée des ténèbres
5 - Attraction fatale

Amazon a écrit:Susannah Simon est " the mediator ". Elle fait le lien entre les morts et les vivants. Pas de répit pour elle : les fantômes exigent qu'elle achève ce qu'ils n'ont pas eu le temps d'accomplir sur Terre. Mais quand on vient d'emménager sous le soleil de Californie, qu'on est une fille et qu'on a seize ans, on préfère se balader dans les centres commerciaux plutôt que dans les cimetières... et mater les surfeurs plutôt que de s'occuper de visiteurs ectoplasmiques ! Hélas, dès son arrivée dans son nouveau lycée, Susannah comprend que sa vie ne va pas être aussi simple. Le fantôme d'une jeune lycéenne a décidé de se venger. Or, la jeune fille se trouve sur sa route...
Bon, ça résume le tome 1, mais ça donne le ton pour le reste de la saga.
En fait, j'ai quasiment les mêmes opinions que pour Percy Jackson : le premier tome a son charme, la narration est originale, les deuxième et troisième volumes sont dans la même veine, mais j'ai été moins attiré par le quatrième.
Pourtant, là encore, le quatrième est un dénouement partiel du suspense qui plane depuis le début au sujet d'un certain personnage... mais allez savoir pourquoi, je ne lui a pas trouvé le même charme que les précédents. Neutral
Quant au cinquième, ben j'ai un peu envie de dire : heureusement que ça se termine ça tourne davantage à l'eau de rose Sad . Il y a assez peu d'action dans l'ensemble, ça exploite de plus en plus les sentiments de Susannah, les intrigues sont moins palpitantes... même si je me suis bien marré en lisant un passage du livre, je ne trouve pas que c'est le meilleur de la saga (pour ça, les deux premiers sont de bien meilleurs candidats).




Molly Moon, de Georgia Byng.
Et je sens que si je parle encore de la couverture, je vais radoter... Rolling Eyes pourtant, elle est assez tape-à-l'oeil, et justement hypnotique. C'est peut-être pour ça que ça paraissait attirant au premier abord...

1 - Et le livre magique de l'hypnose
2 - Arrête le temps
3 - Et le maharadjah
4 - Et la machine à lire dans les pensées

Amazon a écrit:Molly Moon croupit depuis son plus jeune âge dans la terrible Hardwick House, orphelinat anglais qui recueille les enfants abandonnés. Sous-alimentée, maltraitée, méprisée de tous et en particulier de l’horrible Miss Adderstone, la pauvre fillette n’a guère que l’amitié sincère qui l’unit à Rocky, orphelin comme elle, pour l’aider à supporter sa triste condition. À la suite d’une querelle entre les deux enfants, Molly s’évade et se réfugie à la bibliothèque municipale de Briersville où elle va faire, par le plus grand des hasards, une découverte extraordinaire : celle d’un ouvrage sur l’hypnose. À partir de ce moment, sa vie va prendre les allures d’un conte de fée. Après avoir accompli quelques exercices pratiques, Molly réussit brillamment à ensorceler ses ennemis et s’enfuit à New York où, là aussi, grâce à ses mystérieux pouvoirs, elle devient très vite la star d’un show musical télévisé. Mais le précieux livre qu’elle a dérobé, est également convoité par un triste sire qui la suit à la trace pour tenter de s’en emparer. Fort heureusement, grâce aux retrouvailles avec son fidèle ami Rocky, Molly brave tous les dangers et choisit finalement de pousser à nouveau la porte de l’orphelinat pour transformer le sinistre établissement en une véritable maison du bonheur.

Bon, c'est vrai que pour cette fois, c'est plus orienté jeunesse comme livre, mais personnellement j'aime bien.
J'ai un peu moins aimé les tomes 3 et 4, par contre. En fait, on a suffisamment de révélations à la fin du tome 2 pour se passer des deux suivants, par contre un rebondissement (un peu fait à l'arrache par contre je trouve) pousse à lire le 4 après le 3. Leurs styles ne sont pas les mêmes qu'au départ, allez savoir pourquoi...

Et à prendre avec des pincettes, vu que c'est de source Wikipédia, mais bon...
Wikipédia a écrit:D'après le site officiel, Twentieth Century Fox a acheté les droits d'adaptation et prévoit de produire un film produit par David Heyman, le producteur des films de la saga Harry Potter.




Dossier Cameryn, d'Alane Fergusson. (tiens, la couverture est en français pour une fois)

1 - Le tueur à la médaille
2 - L'ange de la mort
3 - Le cercle de sang
4 - Le dernier souffle

Un peu de lecture a écrit:Le charmant petit village de Silverton, Colorado, n'a pas connu de crime depuis des décennies et Pat Mahoney, le légiste du comté est bien placé pour le savoir. Il pensait donc ne prendre aucun risque en autorisant Cameryn, sa fille de 17 ans, à assouvir sa passion et à l'assister sur les prochaines affaires. Malheureusement pour elle, personne ne pouvait imaginer que la quatrième victime du serial killer surnommé " Le tueur à la médaille " serait une de se proches amies ! Cameryn se trouve subitement plongée dans une sombre affaire : elle découvrira ses premières autopsies et croisera un étrange médecin légiste, un médium super star et un mystérieux nouvel ami.

Un peu policier sur les bords, et plus spécialisé dans la médecine légale.
C'est un aspect assez intéressant, par contre, j'ai quand même un reproche au sujet des intrigues, car on devine un peu facilement qui est le coupable dans les deux premiers livres. Dans le troisième, j'ai presque envie de dire que ça n'a pas vraiment d'importance vu qu'il est centré sur un autre aspect de la vie de Cameryn, mais bon...

Par contre, je dois avouer que je n'ai pas encore lu le tome 4. Embarassed




Amour, vampire et loup-garou de Marie-Aude Murail.

Pour une fois, c'est juste un livre, pas une saga...

Bibliopoche a écrit:Le jeune Nicolas s'est-il vraiment noyé à Montalivet ? Pourquoi le docteur Victor a-t-il confié à Sylvère Lomeret qu'il avait fait un faux rapport d'autopsie ? Et par qui a-t-il été assassiné, alors qu'il se rendait au CEPP, le Centre d'études des phénomènes paranormaux, pour y chercher des renseignements sur le vampirisme ? Sylvère Lomeret, journaliste à France 3 Région et à La Tribune de l'Ouest, risque d'avoir du mal à découvrir la vérité. Pour l'instant il est occupé à un reportage sans grand intérêt, au CEPP, justement. La vocation du centre est de démontrer que les phénomènes dits paranormaux ont toujours une explication rationnelle. Il offre cinq cent mille francs à toute personne capable de faire preuve, dans des conditions extrêmement surveillées, d'un don de télépathie, de télékinésie ou autre. Les candidats se pressent et repartent toujours bredouilles. Au programme ces jours-ci, une pseudo-télépathe hystérique et une prétendue maison hantée. Anatole Le Lyonnais, le directeur, ricane d'avance. Mais son élève et assistante, Marianne, est moins sereine, surtout depuis qu'elle a entendu ce halètement étrange, juste derrière elle, dans le parking souterrain désert. Elle n'en a parlé à personne. C'est alors qu'entre en scène un jeune homme, Hugo Knocker, soi-disant étudiant en psychiatrie. Il a de sérieuses difficultés d'élocution, un problème avec les manches de son pull-over et aussi avec la pleine lune, et son cerveau est facilement envahi par des pensées qui ne sont pas les siennes. Il ne lâche pas Marianne d'une semelle et cela déplaît profondément à Sylvère, qui est tombé fou amoureux d'elle, et qui compte bien sur la visite de la maison hantée pour lui faire des avances…
Je trouve le livre assez intriguant quand on le lit, c'est probablement pour ça que j'ai pris du plaisir à le lire.
On a des doutes quand à la réalité des faits, l'existence du paranormal... peut-être l'ai-je aimé parce qu'il est un peu à la croisée des chemins des livres que j'aime bien lire habituellement.


Et bien sûr, il y a d'autres livres, mais j'en parlerai pas pour le moment (il faut déjà que je me souvienne desquels, et lesquels j'ai bien aimé :lol: )


Dernière édition par garsim le Lun 11 Avr - 15:50, édité 3 fois
avatar
garsim
Régent Lv.Zero
Régent Lv.Zero

Messages : 893
Age : 26

Fiche
Palmarès: 3
Spécialité: Rédaction, programmation (un peu)
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://landigo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Copernic le Ven 4 Juin - 14:50

Super, un topic littérature !

Pour ma part, j'ai lu pas mal de Jules Verne, et tout les Harry Potter.
J'ai lu Eon, et plein d'autres livres.

Mais je retient franchement une trilogie : La quête d'Ewilan. Je sais qu'il y a une suite, je l'ai vu sur Amazon.

Merci pour ce topic, je vais le squatter des heures durant Twisted Evil
avatar
Copernic
Penseur Lv.18
Penseur Lv.18

Messages : 359
Age : 19

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Dreaming Panda le Ven 4 Juin - 21:16

Pour moi coup de coeur à Alessandro Baricco, pour l'oeuvre complète.
Philip K. DIck pour les geek enfin la vieille sf c cool ^^
Et grand gagnant : L'histoire sans fin, de Michael Ende. Le livre bien sûr, quoique la musique du film de Peter Jackson est cool aussi.
avatar
Dreaming Panda
Voyageur Lv.17
Voyageur Lv.17

Messages : 292

Fiche
Palmarès:
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Dx6 Zelda le Sam 5 Juin - 14:14

Je voyais venir Meg Cabot à 100km/h. xD

Pour ma part, j'adore Stephenie Meyer (pour sa saga Twilight), Victor Hugo (notamment Le dernier jour d'un condamné), Élyse Poudrier (jeune auteure québécoise qui a écrit Une famille et demie, à conseiller) et Jules Verne (précision ?).
avatar
Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 24

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Copernic le Sam 5 Juin - 14:33

@Dx6 = Ta rèson Jul Vern sa krash du fe !
avatar
Copernic
Penseur Lv.18
Penseur Lv.18

Messages : 359
Age : 19

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par garsim le Sam 5 Juin - 16:32

Dx6 Québec a écrit:Je voyais venir Meg Cabot à 100km/h. xD
Pour une fois que j'ai pas eu droit à "J'ai enfin compris d'où vient ton avatar"... :lol:

Dx6 Québec a écrit:Victor Hugo (notamment Le dernier jour d'un condamné)
Mmm... je suis pas très littérature classique (en fait, je le suis même absolument, mais alors vraiment pas Rolling Eyes ) mais quand j'avais lu Claude Gueux, j'ai trouvé ça très triste comme histoire... et la note que j'ai eue au contrôle de lecture aussi était triste, parce que 5/20 sur un bouquin que j'ai lu... Rolling Eyes .

De toute façon, j'ai beaucoup d'a priori sur la littérature classique, ne serait-ce que parce qu'on nous en fait lire au collège/lycée, et surtout que quand j'en lis, ce n'est jamais de manière désintéressée, c'est parce qu'il faut étudier le bouquin ou faire la fiche de lecture après. Et là, que je lise le bouquin ou pas, ça ne fait presque aucune différence au niveau de la note (totalement illogique Rolling Eyes ). Mais au moins, si je lis pas le bouquin, j'ai pas de chances d'être déçu à cause de ça, vu que je sais d'avance que ma note va être pourrie. Razz
Je peux vous dire en tout cas que depuis la Terminale, je n'ai plus eu droit à ça, et je ne m'en plains absolument pas. Même si certaines œuvres classiques sont intéressantes, les cours de littérature ne m'ont pas donné envie d'en lire par moi-même...

Et paradoxalement, c'est moi qui ouvre le topic littéraire. Razz
Sans doute pour dire que, quand même, littérature ne rime pas avec déconfiture, et que chacun peut avoir son style de lecture...
avatar
garsim
Régent Lv.Zero
Régent Lv.Zero

Messages : 893
Age : 26

Fiche
Palmarès: 3
Spécialité: Rédaction, programmation (un peu)
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://landigo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Dx6 Zelda le Dim 6 Juin - 1:43

garsim fait des rimes. x) Oui, j'ai fait exprès...
Le problème de bien des livres à l'école, c'est qu'ils ne peuvent que rarement cibler un public large. Je pense ici aux premiers auteurs québécois influents tels que Michel Tremblay. J'ai lu Le parfum, de Patrick Süskind, qui est un roman purement roxatif, que j'ai adoré, mais en général, rares ont été les élèves à l'avoir apprécié.
avatar
Dx6 Zelda
Ombre kifaipeur Lv.32
Ombre kifaipeur Lv.32

Messages : 1514
Age : 24

Fiche
Palmarès: 1
Spécialité: Programmation événementielle
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://musefantasy.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Larcange le Dim 6 Juin - 18:11

Uu ça c'est du post --'! Moi je suis pas vraiment un littéraire, donc je laisse les autres commenter hein ^^!
avatar
Larcange
Soldat Lv.27
Soldat Lv.27

Messages : 796
Age : 26

Fiche
Palmarès:
Spécialité: Scripteur/Event Maker
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Revak Arahn le Mer 27 Avr - 1:31

Même si certaines œuvres classiques sont intéressantes, les cours de littérature ne m'ont pas donné envie d'en lire par moi-même...
Je ressens exactement la même chose, et ça doit être le cas de beaucoup de jeunes lecteurs... personnellement, je suis un peu dégoûté de la littérature classique.

Nan, dans mon cas, je vais dans la partie heroic-fantasy du magasin, et je pioche un livre qui attire mon attention. C'est ainsi que le tout-premier livre de ma collection (j'approche de la cinquantaine de bouquins maintenant) est resté mon préféré, de même pour son auteur: Légende, de David Gemmell, le premier livre d'un auteur génial, très différent de ce qu'on voit d'habitude aujourd'hui dans cette catégorie. Au programme: des héros loin d'être parfaits, du bourrinage, de la souffrance, du réalisme. J'avais l'impression de lire une épopée grecque.

Sinon, un coup de gueule? Les chevaliers d’Émeraude, de Anne Robillard (une québecoise tiens). Simpliste, moraliste et cliché à souhait. Pour des jeunes qui découvrent les gros pavés, ok, mais sinon...

_________________
J'ai mangé vos frites.
avatar
Revak Arahn
Citoyen perturbé Lv.14
Citoyen perturbé Lv.14

Messages : 197
Age : 23

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://ekaria.fr/myrmex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par elm6 le Mer 27 Avr - 10:17

Question littérature classique, ça dépend.
Je ne lis pas du classique habituel, mais est-ce que les précurseurs sont considérés comme classiques? Si oui, vous avez au moins lu Tolkien je pense.
Et moi dernièrement je me suis offert la version originale d'Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll (avec la suite La traversée du miroir) ainsi que le roman de Blade Runner par Philip K. Dick. C'est un classique mine de rien, et pourtant, je vois pas comment on se ferait chier en le lisant (même si j'avoue que c'est après avoir vu le film que je m'y suis intéressé perso ^^).

En somme les classiques peuvent intéresser tout le monde, encore faut-il pouvoir les choisir selon ses goûs. Le système scolaire ne permet pas ça, alors forcément, ça donne pas envie.

_________________

« Parce que certains mystères ne demandent pas à être compris, ils ont pour seul désir d’être vécus. » - Oskar Fleisjr, Chroniques de Liève.
avatar
elm6
Justicier Lv.Zero
Justicier Lv.Zero

Messages : 2547
Age : 26

Fiche
Palmarès: 2
Spécialité: Ecriture, making
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Revak Arahn le Mer 27 Avr - 15:22

Je ne lis pas du classique habituel, mais est-ce que les précurseurs sont considérés comme classiques? Si oui, vous avez au moins lu Tolkien je pense.
Quand je parle de classiques, je faisais allusion aux anciens écrivains français que les profs nous forcent à avaler, j'ai utilisé les mauvais mots...
(Et j'ai pas lu Tolkien, honte sur moi)

_________________
J'ai mangé vos frites.
avatar
Revak Arahn
Citoyen perturbé Lv.14
Citoyen perturbé Lv.14

Messages : 197
Age : 23

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://ekaria.fr/myrmex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par elm6 le Mer 27 Avr - 15:39

J'avais compris Revak, mais je trouvais intéressant d'ouvrir un peu le sujet. ^^
Je me souviens avoir été agréablement surpris par Zadig.
Et avoir juste détesté les Lettres Persanes de Montesquieu (je ne les ai pas lues d'ailleurs, même si on y était théoriquement obligés).

Pour Tolkien, ya aucune honte à ne pas avoir lu. Moi j'accroche pas malgré son talent. Bon j'ai lu pour le dire.

_________________

« Parce que certains mystères ne demandent pas à être compris, ils ont pour seul désir d’être vécus. » - Oskar Fleisjr, Chroniques de Liève.
avatar
elm6
Justicier Lv.Zero
Justicier Lv.Zero

Messages : 2547
Age : 26

Fiche
Palmarès: 2
Spécialité: Ecriture, making
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Revak Arahn le Mer 27 Avr - 15:49

Nan mais pour quelqu'un qui possède un bon paquet de livres d'heroic fantasy et même qui en écrit, je trouve ça bizarre... d'autant plus que j'ai le livre à portée de main. M'enfin, avec toute l’Épée de Vérité à lire, je risque pas d'y jeter un œil avant un petit moment...
Après, parmi les auteurs "classiques", si y'en a bien deux que j'aimerais lire, ce serait Victor Hugo et Jules Verne, mais comme je me connais je ne les lirai pas avant longtemps -_-...

_________________
J'ai mangé vos frites.
avatar
Revak Arahn
Citoyen perturbé Lv.14
Citoyen perturbé Lv.14

Messages : 197
Age : 23

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://ekaria.fr/myrmex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Slup le Mer 27 Avr - 16:51

Mwaip, moi j’adhère pas à la littérature que les profs nous obligent à lire.. Je trouve ça horriblement chiant... Surtout qu'on à souvent un contrôle à l'arrivée !
Pour moi ça permets surtout de faire lire les idiots qui passent leurs journées devant Black Ops. Rolling Eyes
Surtout que les contrôles désolé mais faut bien connaitre le bouquin, et quand ça m'intéresse pas je lis "dans le vide", je lis mais je pense à autre chose. ^^"


Sinon, c'est moi ou les romans Naheulbeuk ont disparus des rayons ? Je ne trouve pas l'Orbe de Xaraz et j'aimerai bien continuer la série. ><
avatar
Slup
User Maudit TrizoPink Lv.23
User Maudit TrizoPink Lv.23

Messages : 1612
Age : 21

Fiche
Palmarès: 4
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-maker.detente.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par garsim le Mer 27 Avr - 17:27

Revak a écrit:Quand je parle de classiques, je faisais allusion aux anciens écrivains français que les profs nous forcent à avaler, j'ai utilisé les mauvais mots...
Nei a écrit:J'avais compris Revak, mais je trouvais intéressant d'ouvrir un peu le sujet. ^^
Ah, pour les œuvres au sens "emblématique" tu voulais dire, Nei, un peu comme on parle de films "classiques" comme Titanic...
Ben j'avoue que celles-ci non plus, j'en lis pas des masses... sauf si Harry Potter ça compte Ni! alors que pourtant, rien ne nous force à les lire. Mais niveau cinéma, c'est la même chose, il y a beaucoup de films "classiques" que je n'ai pas vus. Donc pas inhabituel finalement. Razz

Nei a écrit:Je me souviens avoir été agréablement surpris par Zadig.
Et avoir juste détesté les Lettres Persanes de Montesquieu (je ne les ai pas lues d'ailleurs, même si on y était théoriquement obligés).
Tiens, c'était pratiquement la même chose pour moi... c'était pas Zadig, certes, mais un autre conte philosophique de Voltaire, La princesse de Babylone. D'ailleurs, ses contes philosophiques ne sont pas trop longs et se laissent lire plus facilement (à tel point que je me suis surpris moi-même à lire Micromégas alors qu'on ne nous l'avait pas demandé Shocked ). Bien sûr, ça ne m'a pas empêché de me ramasser au contrôle qui suivait comme d'habitude Rolling Eyes mais c'était pas mal.
Et pour les lettres persanes, pareil, je ne les ai pas lues non plus (malgré le fait que c'était évidemment un passage obligé au lycée). Par contre, j'ai jamais été interrogé dessus (mis à part une question à l'oral du bac... à laquelle j'ai pas su répondre du coup) donc finalement ça ne m'a pas trop dérangé.

Revak Arahn a écrit:Après, parmi les auteurs "classiques", si y'en a bien deux que j'aimerais lire, ce serait Victor Hugo et Jules Verne, mais comme je me connais je ne les lirai pas avant longtemps -_-...
Ceux-là, c'est sûr que ça peut déjà être plus passionnant que ce qu'on étudie au collège/lycée (même si c'est aussi des passages obligés, moi-même j'ai dû étudier un Victor Hugo et deux Jules Verne). J'ai même pleuré en lisant Claude Gueux (j'avais dû l'insinuer dans un post précédent en disant que c'était très triste comme histoire), ce que j'aurais jamais imaginé venant d'un bouquin qu'on nous a demandé de lire.
Dommage cependant que je n'accroche généralement pas au style d'écriture d'époque... mais bon, pour un fan de The Mediator qui reprend les pensées d'une ado new-yorkaise dans le vent, je suppose que c'est normal. Laughing

Slup a écrit:Mwaip, moi j’adhère pas à la littérature que les profs nous obligent à lire.. Je trouve ça horriblement chiant... Surtout qu'on à souvent un contrôle à l'arrivée !
Pareil. Je sais qu'on peut considérer ça comme des "devoirs maison" mais c'est vraiment trop chiant quand on n'accroche pas du tout.
Pourtant, il y a quand même deux ou trois livres un peu plus passionnants dans le tas... sauf que le peu de plaisir qu'on en tire est justement plombé par la pensée qu'on sera interrogé dessus après lecture, ce qui fait qu'au lieu de lire, un peu rêveur, il faut au contraire décortiquer et analyser. Rien de tel pour gâcher la lecture Evil or Very Mad (genre qu'est-ce que j'en ai à faire qu'il y ait un oxymore page 59 ligne 16 du bouquin d'untel ? Rolling Eyes ).
Finalement, c'est peut-être pas plus mal qu'on ne nous interroge pas sur des bouquins qu'on aime... ça serait amusant, certes, mais au risque de détester le bouquin car ce sera sa faute si on se tape une sale note. Laughing

Et j'adore la discrimination qu'il peut y avoir entre un écrivain et un collégien/lycéen qui rédige une histoire. Moi, si je répète deux fois le même mot dans un paragraphe d'une rédaction, on me dit "répétition", par contre, si Alexandre Dumas répète sept fois le mot "Mannheim" en dix lignes, lui on ne lui dit rien. Et on ne va pas me faire croire que personne ne l'a remarqué, c'est dès la première page. Rolling Eyes

_________________
Plop(py).
avatar
garsim
Régent Lv.Zero
Régent Lv.Zero

Messages : 893
Age : 26

Fiche
Palmarès: 3
Spécialité: Rédaction, programmation (un peu)
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://landigo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Revak Arahn le Mer 27 Avr - 18:41

(genre qu'est-ce que j'en ai à faire qu'il y ait un oxymore page 59 ligne 16 du bouquin d'untel ? Rolling Eyes ).
Tellement vrai que j'ai envie de le crier -_-...
Méssailavi.

Et j'adore la discrimination qu'il peut y avoir entre un écrivain et un collégien/lycéen qui rédige une histoire.
Ah bah les écrivains ce sont des pros, les "amateurs" ne valent rien à côté Ni! ...
Et puis on peut plus dire grand-chose à Dumas x)...

_________________
J'ai mangé vos frites.
avatar
Revak Arahn
Citoyen perturbé Lv.14
Citoyen perturbé Lv.14

Messages : 197
Age : 23

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://ekaria.fr/myrmex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par elm6 le Mer 27 Avr - 19:09

Je vais pas défendre Dumas, j'accroche pas à ses œuvres donc je connais mal.
Malgré tout, la différence est qu'un écrivain "reconnu" qui se répète, c'est parfois voulu, alors que ça peut être une erreur de la part d'un élève.

Le problème ne vient pas du fait que l'on ne reproche pas aux "pros" leurs répétitions, mais du fait que les profs les reprochent systématiquement aux élèves, même si elles sont voulues ou absolument pas gênantes.

J'ai vécu ça dans un rédac', ma prof' de français m'a mis 8/20 avec comme explication: "beaucoup trop de répétitions". En effet, j'avais volontairement balancé le même mot plein de fois à intervalles légers exprès pour souler le lecteur avec ce mot. C'est une technique employée par des écrivains, ça fait son effet.
Mais apparemment avec son CAPES de français ne garantie pas d'avoir l'esprit d'analyse, la preuve étant: elle a rien compris.

_________________

« Parce que certains mystères ne demandent pas à être compris, ils ont pour seul désir d’être vécus. » - Oskar Fleisjr, Chroniques de Liève.
avatar
elm6
Justicier Lv.Zero
Justicier Lv.Zero

Messages : 2547
Age : 26

Fiche
Palmarès: 2
Spécialité: Ecriture, making
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par garsim le Mer 27 Avr - 19:41

Revak Arahn a écrit:
Myself a écrit:Et j'adore la discrimination qu'il peut y avoir entre un écrivain et un collégien/lycéen qui rédige une histoire.
Ah bah les écrivains ce sont des pros, les "amateurs" ne valent rien à côté Ni! ...
Le pire, c'est que j'imagine trop un scénario du genre : tout le monde va prendre une tournure de phrase bizarroïde pour une figure de style recherchée et lui trouver une interprétation. Alors que si ça se trouve, l'auteur n'a même pas fait exprès de l'écrire comme ça. Laughing D'ailleurs, j'imagine quand même un peu mal les auteurs passer deux fois plus de temps à écrire juste pour y parsemer des figures de style ou des effets d'écriture. Soit ça leur vient directement, soit ils ne font pas exprès mais le hasard fait bien (mal ?) les choses...

Et mine de rien, en peinture (et en arts plastiques) c'est aussi peut-être un peu le cas, et peut-être en plus flagrant... quand on voit de l'art moderne, la réaction de certaines personnes, c'est "Mon enfant de 6 ans pourrait faire ça". La seule différence étant que si l'enfant fait ça un peu par hasard, l'artiste a, lui, certainement un message à transmettre dans son œuvre... mais bon, ça c'est un autre débat.

Nei a écrit:Je vais pas défendre Dumas, j'accroche pas à ses œuvres donc je connais mal.
Tu vas rire, mais moi non plus... Laughing c'est justement en lisant la première page de La femme au collier de velours que j'ai découvert ça et que ça m'a pas donné envie de lire la suite. Peut-être cependant que je pourrais me laisser tenter par Le comte de Monte-Christo plus tard, si j'ai le courage...

Nei a écrit:Le problème ne vient pas du fait que l'on ne reproche pas aux "pros" leurs répétitions, mais du fait que les profs les reprochent systématiquement aux élèves, même si elles sont voulues ou absolument pas gênantes.

J'ai vécu ça dans un rédac', ma prof' de français m'a mis 8/20 avec comme explication: "beaucoup trop de répétitions". En effet, j'avais volontairement balancé le même mot plein de fois à intervalles légers exprès pour souler le lecteur avec ce mot. C'est une technique employée par des écrivains, ça fait son effet.
Mais apparemment avec son CAPES de français ne garantie pas d'avoir l'esprit d'analyse, la preuve étant: elle a rien compris.
Ah ben voilà : DISCRIMINATION ! Evil or Very Mad A moins qu'elle n'ait justement été soulée à son tour (dans le mauvais sens du terme)... (mais rassure-moi, le mot en question, c'était pas "Nutella" quand même ? => [])

Mais personnellement, je ne sais pas trop quoi en penser, des répétitions, justement...
Apparemment, pour le coup du "Mannheim" ça m'a bien bassiné, mais négativement. A mon avis, il faudrait quand même que ce soit apporté dans un style qui convient bien, sans dégoûter le lecteur.

_________________
Plop(py).
avatar
garsim
Régent Lv.Zero
Régent Lv.Zero

Messages : 893
Age : 26

Fiche
Palmarès: 3
Spécialité: Rédaction, programmation (un peu)
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://landigo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Revak Arahn le Mer 27 Avr - 20:31

tout le monde va prendre une tournure de phrase bizarroïde pour une figure de style recherchée et lui trouver une interprétation. Alors que si ça se trouve, l'auteur n'a même pas fait exprès de l'écrire comme ça.
Faut comprendre les profs aussi, j'imagine qu'ils sont plus habitués à voir des kik00s sms, et qu'ils ont fini par sous-estimer les élèves. Sans me vanter, dans ma classe (bon, je suis pas dans le littéraire mais bon), une première, je suis la seule personne à ne pas faire au moins une faute à toutes les phrases...

_________________
J'ai mangé vos frites.
avatar
Revak Arahn
Citoyen perturbé Lv.14
Citoyen perturbé Lv.14

Messages : 197
Age : 23

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://ekaria.fr/myrmex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Slup le Jeu 28 Avr - 8:16


Nei a écrit:Le problème ne vient pas du fait que l'on ne reproche pas aux "pros" leurs répétitions, mais du fait que les profs les reprochent systématiquement aux élèves, même si elles sont voulues ou absolument pas gênantes.

J'ai vécu ça dans un rédac', ma prof' de français m'a mis 8/20 avec comme explication: "beaucoup trop de répétitions". En effet, j'avais volontairement balancé le même mot plein de fois à intervalles légers exprès pour souler le lecteur avec ce mot. C'est une technique employée par des écrivains, ça fait son effet.
Mais apparemment avec son CAPES de français ne garantie pas d'avoir l'esprit d'analyse, la preuve étant: elle a rien compris.


Ah ben voilà : DISCRIMINATION ! Evil or Very Mad A moins qu'elle n'ait justement été soulée à son tour (dans le mauvais sens du terme)... (mais rassure-moi, le mot en question, c'était pas "Nutella" quand même ? => [])

Mais personnellement, je ne sais pas trop quoi en penser, des répétitions, justement...
Apparemment, pour le coup du "Mannheim" ça m'a bien bassiné, mais négativement. A mon avis, il faudrait quand même que ce soit apporté dans un style qui convient bien, sans dégoûter le lecteur.

Nope, le problème c'est que les profs disent qu'on est en "phase d'aprentissage" donc on doit suivre des règles précises. Alors que l'écrivain, lui n'est pas en apprentissage car c'est son mêtier: Il peux écrire ce qu'il veux dans son bouquin !

Enfin, si c'est une méthode pour gaver le lecteur de ce mot, la prof devrait comprendre, non ?
En plus elle est vraiment vache de te mettre 8/20 pour un abus de répétition ? Tu étais en quelle classe ? Shocked (je comprends d'enlever 2 ou 3 points mais là c'est un peu beaucoup).

tout le monde va prendre une tournure de phrase bizarroïde pour une figure de style recherchée et lui trouver une interprétation. Alors que si ça se trouve, l'auteur n'a même pas fait exprès de l'écrire comme ça.


Faut comprendre les profs aussi, j'imagine qu'ils sont plus habitués à voir des kik00s sms, et qu'ils ont fini par sous-estimer les élèves. Sans me vanter, dans ma classe (bon, je suis pas dans le littéraire mais bon), une première, je suis la seule personne à ne pas faire au moins une faute à toutes les phrases...

Ça dépends des profs je dirais. Rolling Eyes
avatar
Slup
User Maudit TrizoPink Lv.23
User Maudit TrizoPink Lv.23

Messages : 1612
Age : 21

Fiche
Palmarès: 4
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-maker.detente.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par elm6 le Jeu 28 Avr - 12:26

En plus elle est vraiment vache de te mettre 8/20 pour un abus de répétition ? Tu étais en quelle classe ?
En première je crois... Oui ça devait être ça, la dernière année où j'ai eu du français.

_________________

« Parce que certains mystères ne demandent pas à être compris, ils ont pour seul désir d’être vécus. » - Oskar Fleisjr, Chroniques de Liève.
avatar
elm6
Justicier Lv.Zero
Justicier Lv.Zero

Messages : 2547
Age : 26

Fiche
Palmarès: 2
Spécialité: Ecriture, making
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Slup le Jeu 28 Avr - 15:32

Ah, et en Terminale t'avais pas de Français ? Shocked
avatar
Slup
User Maudit TrizoPink Lv.23
User Maudit TrizoPink Lv.23

Messages : 1612
Age : 21

Fiche
Palmarès: 4
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpg-maker.detente.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par elm6 le Jeu 28 Avr - 15:38

Nop, on passe le bac de français en fin de première dans les bac ES.

_________________

« Parce que certains mystères ne demandent pas à être compris, ils ont pour seul désir d’être vécus. » - Oskar Fleisjr, Chroniques de Liève.
avatar
elm6
Justicier Lv.Zero
Justicier Lv.Zero

Messages : 2547
Age : 26

Fiche
Palmarès: 2
Spécialité: Ecriture, making
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://imagin.jeunforum.com/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Revak Arahn le Jeu 28 Avr - 17:24

Ouep, pareil pour moi, et je sais ça que depuis 2 mois. C'est... délivrant Cool (première STI). Le français en cours n'a pas de goût, et ce n'est sûrement pas ça qui m'a convaincu de lire des livres...

_________________
J'ai mangé vos frites.
avatar
Revak Arahn
Citoyen perturbé Lv.14
Citoyen perturbé Lv.14

Messages : 197
Age : 23

Fiche
Palmarès: Aucun
Spécialité:
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://ekaria.fr/myrmex

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par garsim le Jeu 28 Avr - 17:45

Revak Arahn a écrit:Faut comprendre les profs aussi, j'imagine qu'ils sont plus habitués à voir des kik00s sms, et qu'ils ont fini par sous-estimer les élèves. Sans me vanter, dans ma classe (bon, je suis pas dans le littéraire mais bon), une première, je suis la seule personne à ne pas faire au moins une faute à toutes les phrases...
Pas faux, mais à mon avis on peut quand même faire la différence entre une "vraie" faute et un effet de style (quoique dans certaines situations, on peut faire les deux Ni! genre "vaincoeur", pour un vainqueur au grand cœur... à employer entre guillemets je suppose pour éviter toute confusion).
Mais c'est vrai que je suis aussi un peu surpris de voir des fautes traîner à des endroits incongrus Shocked genre, quand j'étais en 3e, quelqu'un avait bel et bien écrit sur sa dictée "pasque" au lieu de "parce que". La faute au langage texto je suppose.

Slup a écrit:Nope, le problème c'est que les profs disent qu'on est en "phase d'aprentissage" donc on doit suivre des règles précises. Alors que l'écrivain, lui n'est pas en apprentissage car c'est son mêtier: Il peux écrire ce qu'il veux dans son bouquin !
Intéressant, et pas faux en effet.
Mais bon, les règles ont leurs exceptions, et si on en tombe sur une sans faire exprès, une petite remarque suffit je pense. D'ailleurs, on apprend bien des poésies très tôt, dès la primaire, et ça peut leur arriver d'utiliser des tournures de phrase bizarres ! Et bien sûr, à cet âge-là, on pourrait croire que ça se dit parfaitement.

Slup a écrit:Ah, et en Terminale t'avais pas de Français ? Shocked
Pour continuer sur la lancée de Nei : en fait, en Terminale, il n'y a plus de français quelque soit la filière choisie*.
C'est une épreuve anticipée du bac qu'on passe en Première, à l'écrit et à l'oral. Et si ça n'a pas changé, le coefficient varie de 3 à 5 : 3 pour la plupart des filières technologiques, 4 pour S, ES et quelques filières technologiques, et 5 pour L. Toujours est-il que malheureusement, on ne peut pas y couper quoi qu'on fasse. Razz

* En filière L aussi, il me semble qu'en Terminale, ce n'est plus du français, mais de la "Littérature". Bon, personnellement, dès la Seconde, j'ai trouvé que le français ressemblait bien plus à de la littérature qu'au collège, mais bon Rolling Eyes .

Revak a écrit:(première STI)
Tiens, est-ce que tu avais beaucoup de français au passage ?
Personnellement, j'avais justement choisi S parce que je voulais éviter la littérature, ben c'était loupé. Rolling Eyes
D'ailleurs, je trouve que c'est un peu une arnaque, vu qu'on a eu des matières scientifiques, certes, mais on a eu plein de matières littéraires en contrepartie (1re : 4 heures de français, 4 heures d'histoire/géo, 3 heures de LV1/LV2 ; Terminale : pareil, mais avec du philo à la place du français).
Et si je devais dire quelle matière m'en a fait le plus baver, je réponds sans hésiter : le français.
Parce qu'en 1re, je m'attendais justement à devoir bosser plus les matières scientifiques et pouvoir mettre un peu de côté ça, mais ce n'était même pas le cas, bien au contraire. Le français s'est montré on ne peut plus envahissant, on nous a rajouté des heures de cours en plus de celles prévues, on a dû bosser pas mal les textes du bac, lire pas mal de livres... à tel point que les matières scientifiques sont passées comme une lettre à la poste (sérieux, en bossant juste un minimum celles-ci, elles ne m'ont posé presque aucun problème). En plus la prof qu'on avait avait l'habitude des classes littéraires, qui avaient justement disparu de mon lycée l'année où je suis entré en 1re... bon, elle était quand même gentille (un peu trop à fond sur sa matière sans doute) car après tout, elle voulait qu'on réussisse l'épreuve (peine perdue pour moi, j'aurai même eu moins à l'épreuve écrite par rapport aux résultats que j'avais habituellement aux épreuves de style bac blanc, avec un joli 6/20, que l'oral n'aura pas réussi à rattraper... 10/20 pourtant, donc une moyenne de 8/20 coef 4).
Bon, cette année-là n'a pas été complètement négative, mais je m'attendais pas à devoir bosser autant le français pour une filière qui se veut scientifique. D'autant plus qu'en L, eux, ils n'ont que deux heures par semaine de math/info, deux heures de sciences aussi, et seulement en Première en plus ; le reste c'est que des matières littéraires (ah, et un peu de sport aussi Laughing ), sauf s'ils prennent spé Math (et là, ils en ont aussi en Terminale du coup).

Ça me fait d'ailleurs penser qu'en S, il n'y a pas longtemps, ils parlaient de rendre l'histoire/géo optionnelle en Terminale et de passer l'épreuve en Première... bon, c'est très gentil de leur part de mettre un peu moins de littéraire dans une filière scientifique (quand même ! Rolling Eyes ) mais pas sûr que cette matière soit un choix très pertinent, vu qu'elle permet de comprendre justement comment marche le monde contemporain. Quitte à diminuer la dose d'une matière littéraire, je trouve que le français et/ou la philo auraient été des meilleurs candidats.

_________________
Plop(py).
avatar
garsim
Régent Lv.Zero
Régent Lv.Zero

Messages : 893
Age : 26

Fiche
Palmarès: 3
Spécialité: Rédaction, programmation (un peu)
Avertissements: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur http://landigo.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en général

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum